role of Akkermansia muciniphila
deco bulles rouges

Le rôle d’Akkermansia muciniphila dans la couche de mucus

Akkermansia muciniphila peut être considérée comme un gardien de la fonction barrière de l’intestin pour plusieurs raisons. Elle est présente dans la couche de mucus recouvrant l’intestin. Elle est capable d’utiliser les mucines constituants le mucus comme source unique de nutriments. En les dégradant, elle va stimuler la production de mucine, renouvelant ainsi la couche de mucus. Dans un intestin humain sain, cette bactérie maintient la production et l’épaisseur du mucus. Cette boucle de retroaction positive permet d’empêcher l’invasion de bactéries pathogène. L’utilisation de la mucine par A. Muciniphila va aussi permettre la libération de composants actifs tels que :
  • des acides gras à chaîne courte (AGCC) tels que le propionate et l’acétate ;
  • des acides aminés ;
  • des vitamines.

Ces dérivés sont ainsi rendu accessibles à l’hôte et aux autres bactéries intestinales  faisant d’Akkermansia muciniphila une espèce essentielle dans l’écosystème bactérien intestinal. Lorsque cette bactérie vient à manquer, elle peut être associée à une augmentation de la perméabilité intestinale. C’est le cas par exemple dans des modèles animaux rendus obèse par une alimentation riche en lipide. Dans ce modèle, une administration quotidienne d’Akkermansia muciniphila par gavage pendant 5 semaines, a été associée à :
  • une restauration de la fonction barrière de l’intestin,
  • une diminution du passage de toxines pro-inflammatoires de l’intestin vers la circulation sanguine
  • une diminution de l’inflammation chronique des tissus (par exemple dans le foie et les tissus adipeux) impliquée dans les troubles métaboliques.