L’obésité et le diabète dans le monde

L’obésité et le diabète sont des épidémies dans les pays développés du monde entier et ont des conséquences désastreuses sur la santé.

Prévalence mondiale de l’obésité

La prévalence mondiale de l’obésité a presque triplé entre 1975 et 2020. En effet, en 2020, plus de 2 milliards d’adultes (càd 39 % de la population adulte mondiale) étaient en surpoids (IMC > 25). Parmi eux, plus de 600 millions étaient obèses (IMC > 30). En Europe, plus de la moitié de la population est en surpoids (IMC > 25) et jusqu’à 30 % de la population est obèse (IMC > 30).

Le problème s’aggrave rapidement. Si la prévalence de l’obésité continue d’augmenter, près de la moitié de la population adulte mondiale sera en surpoids ou obèse d’ici 2030. (https://www.worldobesity.org).

2100404graph diabetes fr e1626092336100

L’impact économique mondial de l’obésité s’élève à environ 2000 milliards de dollars par an, soit 2,8 % du produit intérieur brut (PIB) mondial. Ce chiffre est presque équivalent à l’impact mondial du tabagisme ou de la violence armée, de la guerre et du terrorisme (McKinsey Global Institute, 2014). L’obésité coûte aux économies nationales des milliards d’euros par an en coûts directs (soins de santé), mais aussi en coûts indirects (perte de productivité et congés de maladie). En effet, dans les pays développés, le coût de l’obésité pour les systèmes de soins de santé représente à lui seul entre 2 et 7 % de toutes les dépenses de santé. Ces chiffres n’incluent pas le coût du traitement des maladies associées, qui, selon certaines estimations, peuvent encore faire monter de 20 % les coûts des soins de santé (McKinsey Global Institute). A titre d’exemple, le coût annuel direct du diabète est estimé à plus de 827 milliards de dollars dans le monde.

Diabète et prédiabète

Selon les chiffres de 2019 publiés par la Fédération Internationale du Diabète (FID), 463 millions d’adultes dans le monde, âgés de 18 à 79 ans, souffrent de diabète de type 2 (DT2). En 2045, ce chiffre devrait atteindre les 700 millions de personnes. En Europe, 60 millions de personnes sont atteintes de diabète de type 2. Ce chiffre passera à 68 millions en 2045. Malheureusement ces chiffres ne reflètent pas pleinement l’importance de cette maladie puisque environ 40 % des personnes atteintes de diabète de type 2 en Europe ignorent la présence de leur maladie.

L’identification des groupes à risque et présentant une hyperglycémie intermédiaire, au stade du prédiabète, permettrait de limiter le développement de la maladie.

Le nombre d’adultes âgés de 20 à 79 ans présentant une intolérance au glucose (prédiabète) est estimé à 374 millions (7,5 % de la population mondiale de cette tranche d’âge). Ce nombre devrait atteindre 454 millions (8,0 %) en 2030 et 548 millions (8,6 %) en 2045.

Estimations de la FID : prévalence mondiale des troubles liés à la tolérance au glucose par région. Atlas du diabète – FID 

map

Le nombre de personnes obèses dans le monde a triplé depuis 1975.

En 2020, plus de 2 milliards d’adultes âgés de plus de 18 ans étaient en surpoids dont 650 millions d’obèses.

39 % des adultes âgés de plus de 18 ans étaient en surpoids en 2016, et 13 % étaient obèses.

Environ 463 millions d’adultes (âgés de 20 à 79 ans) étaient atteints de diabète en 2020. En 2045, ce nombre atteindra les 700 millions.

La proportion de personnes atteintes de diabète de type 2 augmente dans la plupart des pays.

Une personne sur deux (232 millions) atteinte de diabète n’est probablement pas diagnostiquée.

Le diabète a causé 760 milliards de dollars de dépenses de santé en 2019.

374 millions de personnes sont exposées à un risque accru de développer le diabète de type 2.

Environ 5 à 10 % des personnes atteintes de prédiabète deviennent diabétiques chaque année.

Source FID, Atlas du diabète et Organisation mondiale de la santé, 2020